top of page
  • amapdevillejuif

Une histoire de la première AMAP


AMAP, pour Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. La première AMAP est née en 2001 dans le Var, dans la ferme des Olivades de Daniel et Denise Vuillon avec pour objectif de garantir une qualité dans la production des aliments et de maintenir une agriculture vouée à disparaître. 

C’est l’histoire de maraîchers qui traversent les époques et s’adaptent aux crises successives que subissent les fermes familiales de maraîchage. Sous la pression de l’expropriation de leur ferme, les Olivades, et faisant face aux différentes modifications du marché des fruits et légumes, Denise et Daniel ont trouvé un modèle de circuit-court leur permettant de pérenniser leur exploitation, en dehors des contraintes du marché, l’AMAP pour Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne.

Dans la charte de l'AMAP le producteur est contraint de ne pas utiliser d’engrais chimique de synthèse, d’herbicides, de pesticides et à protéger au mieux le sol. L'AMAP se crée sur un climat de confiance entre producteurs et consommateurs qui deviennent amapiens explique Denise Vuillon. Le producteur doit être transparent, expliquer ses dépenses. Le prix du panier est calculé sur un prévisionnel, les dépenses, ce qui va être potentiellement fourni, la surface de l'exploitation et le potentiel humain.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page